Bah Diakhaté et l’Imam Cheikh Tidiane Ndao Jugés en Flagrant Délit : Mobilisation en Vue

117

l’Activiste Bah DIAKHATE et l’imam Cheikh Tidiane NDAO comparaîtront demain, lundi 27 mai, devant le tribunal de grande instance hors classe de Dakar pour être jugés en flagrant délit. Les deux hommes sont détenus depuis jeudi dernier, accusés de diffusion de fausses nouvelles et d’offense à une personne exerçant des prérogatives présidentielles, conformément aux articles 255 et 254 alinéa 2 du Code pénal.

L’arrestation du duo a été effectuée par la Division des investigations criminelles (DIC) après une auto-saisine du procureur de la République. Cette affaire suscite une vive réaction au sein de leurs partisans et sympathisants.

En effet, depuis leur incarcération, de nombreux amis et soutiens des deux accusés se succèdent sur la chaîne YouTube de Bah DIAKHATE pour leur manifester un soutien moral. Ces interventions en ligne appellent également à une mobilisation des activistes et des militants de l’Alliance pour la République (APR) devant le tribunal de Dakar, en signe de protestation et de solidarité.

L’activiste « républicain » et le prêcheur sont connus pour leurs prises de position tranchées et leurs discours influents, ce qui a amplifié la résonance de cette affaire dans l’opinion publique. Les appels à la mobilisation suggèrent une forte présence de manifestants lors de l’audience prévue demain, mettant en lumière les tensions croissantes autour de cette affaire.

La situation reste à suivre de près, car le procès de Bah DIAKHATE et de l’imam Cheikh Tidiane NDAO  pourrait avoir des répercussions significatives sur la scène politique et sociale du pays.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires