Elon Musk réembauche l’équipe des superchargeurs Tesla après avoir constaté l’arrêt du développement suite à leurs licenciements

183

Le licenciement de l’ensemble du département a gelé le fonctionnement de l’une des divisions de Tesla dont la croissance est la plus rapide.

Une décision un peu excessive

Il y a un peu plus d’une semaine, à la suite d’un des irrépressibles et tristement célèbres accès de colère d’Elon Musk, le PDG de l’entreprise a licencié l’équipe Supercharger de Tesla, poursuivant ainsi la politique de réduction des coûts entamée avec l’annonce du licenciement de 10 % de ses effectifs actuels dans le monde. Dans ce cas, la réduction n’a pas seulement touché les postes d’ingénieurs et de commerciaux, mais a également eu un impact direct et perceptible sur les responsables de la division, servant d’avertissement aux navigateurs.

Sans personne à la tête de la division des bornes de recharge d’une entreprise qui s’appuie sur ce réseau pour recharger les voitures qu’elle fabrique, il n’aura fallu qu’une semaine à Elon Musk pour entendre raison et il a dû réembaucher une partie de cette équipe, selon les sources de Bloomberg.

Elon Musk fidèle à lui-même

Le début de cette histoire commence par une démonstration de force d’Elon Musk devant les actionnaires, qui s’inquiètent de la baisse des ventes de voitures Tesla. En réponse et certainement piqué dans son ego, Elon Musk a licencié toute l’équipe Supercharger, soit plus de 500 personnes, dont Rebecca Tinucci à la tête du département Supercharger de la marque. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce licenciement a eu un effet bénéfique, et les actions de Tesla ont regagné une partie de leur valeur. Mais par conséquent, le licenciement massif de l’ensemble de la division a entraîné l’arrêt immédiat de tous les projets de construction de nouvelles stations de recharge, à un moment où l’entreprise est en pleine expansion.

Pour calmer le jeu après l’annonce du licenciement de plus de 500 personnes, Elon Musk a annoncé sur son profil X l’investissement de plus de 500 millions de dollars dans l’expansion du réseau de Superchargeurs de Tesla. Dans un message publié quelques jours plus tôt, le PDG de Tesla avait annoncé que l’expansion du réseau de recharge de Tesla serait ralentie.

Des sources proches de Tesla ont indiqué à Bloomberg que Max de Zegher, directeur du fret nord-américain, est l’un des cadres qui ont été réembauchés pour poursuivre son travail à la tête de l’une des divisions les plus rentables et les plus stratégiques de l’entreprise. Néanmoins, le secret qui entoure la réintégration des personnes licenciées il y a un peu plus d’une semaine n’a pas permis de confirmer le nombre total d’employés de la division qui retrouveront leur poste chez Tesla.

Le compte X de ce département a publié un message remerciant leurs hôtes et fournisseurs pour leur patience. Ils étaient confrontés à l’incertitude des délais d’exécution des travaux d’extension des stations de charge, des nouveaux appels d’offres pour la création de nouveaux points de charge ou du paiement des factures pour les travaux déjà réalisés. Tout était à l’arrêt car toute l’équipe avait été licenciée. Enfin, et comme nous l’expliquions plus haut, ce n’est pas la première fois qu’Elon Musk va trop loin en licenciant du personnel, pour le réembaucher quelques jours plus tard. L’histoire des licenciements massifs chez Twitter est un exemple qui n’a visiblement pas servi de leçon chez Tesla.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires