Pape Ibrahima Kane : « Nous avons près de 250% de taux de remplissage des prisons au Sénégal avec seulement 1500 francs CFA »

111
Les prisons sénégalaises sont un vrai problème et leur gestion décrit judiciairement la profondeur de la crise sociale. Intervenant sur la gestion des maisons d’arrêt sénégalaises lors des panels organisés par AfricaJom Center ce samedi, Pr Pape Ibrahima Kane revèle une situation « chaotique » chiffrée des prisons sénégalaises. « Nous avons près de 250% de taux de remplissage des prisons au Sénégal avec seulement 1500 francs CFA alloués à chaque détenu », a renseigné le professeur en droit. 
Il poursuit : « Parmi eux, 45 % sont en instance de jugement. Vous voyez le niveau sur le plan judiciaire de nos prisons ». Si les prisons sénégalaises sont bien remplies, les infrastructures dédiées ne sont aussi suffisantes. Mieux, « seules 2 prisons sont construites depuis 60 ans », a confirmé M. Kane. Prennant l’exemple du Maroc qui « a su dématérialisé toutes les procédures, Pape Ibrahima Kane rappelle que les prisons sont un outil important dans la préservation de la stabilité sociale.
 
Dans le sens de préserver la stabilité sociale du pays, le panelistes Oumar Dia décline cinq aspects « primordiaux » pour y arriver. « D’abord il faudra constitutionnaliser l’insurrection pour éviter l’abus de pouvoir. Ensuite, changer la nature présidentialiste du régime avec un régime parlementaire ou semi présidentiel mais avec une réelle séparation des pouvoirs. L’autre point reviendra à mettre en place des palliatifs ponctuels aux limites de la démocratie représentative et participative », a listé Oumar Dia.

Avant de poursuivre : « Il faut également éradiquer la pauvreté. On ne peut préserver la démocratie qu’en diminuant les inégalités sociales et éradiquer la pauvreté ».

Pr Kane a considéré aussi qu’investir dans l’éducation est primordial. « Une société démocratique est une société où l’éducation des enfants est garantie. Même si elle n’est pas une condition suffisante pour une pleine démocratie mais elle pourrait être un sentinelle de ladite démocratie », a-t-il conclu.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires