Bavure policière au Parcelles Assainies : un suspect décédé lors d’une violente perquisition

164

Une nouvelle tragique secoue le quartier des Parcelles Assainies suite à une violente perquisition de la police qui a abouti au décès d’un suspect. Les faits, survenus le vendredi 19 avril 2024, ont suscité l’indignation et soulevé des interrogations quant aux méthodes employées par les forces de l’ordre.

Selon le quotidien « Les Échos », les événements se sont déroulés lors d’une opération de perquisition menée par les éléments de la police dans la chambre d’un individu. Malheureusement, cette intervention a été marquée par le décès de ce dernier, portant ainsi un sérieux coup à la crédibilité des autorités.

Les circonstances exactes du décès restent floues, mais le quotidien avance que les éléments de la police incriminés seraient issus d’un poste de sécurité du quartier des Parcelles Assainies. Ils sont soupçonnés d’avoir utilisé une force excessive, ayant potentiellement conduit au décès du suspect. Cette affaire réveille les craintes quant à la brutalité policière et souligne l’urgence de réformes dans les méthodes de maintien de l’ordre.

Cette tragédie rappelle également les événements survenus précédemment à Pikine, le mercredi 27 mars 2024. Le décès de Seydina Mouhamed DIOP après son arrestation musclée avait déjà suscité l’indignation et entraîné des manifestations violentes dans le quartier. Ces incidents répétés mettent en lumière la nécessité d’une réflexion approfondie sur les pratiques policières et la protection des droits fondamentaux des citoyens.

Les autorités locales et nationales sont interpellées afin de garantir une enquête transparente et impartiale sur cet incident tragique et de prendre des mesures concrètes pour prévenir de telles situations à l’avenir.

Moussa THIOR / Salam Radio Dakar

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires