WhatsApp cède sur sa politique, craignant l’exode vers Signal

195

La mise à jour de la politique a été repoussée. Un véritable aveu de faiblesse.

La semaine dernière, un gigantesque exode vers Telegram et Signal s’est manifesté pour les utilisateurs de WhatsApp. En cause : une nouvelle politique de confidentialité choisie par Facebook, donnant l’accès aux données de la messagerie instantanée vers le réseau social du même nom. Aujourd’hui, WhatsApp annonce dans un communiquéde presse que le changement n’aura finalement pas lieu.

La semaine avait été difficile pour WhatsApp qui avait décidé, tout d’abord, de la jouer transparent avec des communiqués expliquant de sa protection de la vie privée et des messages chiffrés. La stratégie n’avait pas fonctionné, et Signal continuait à voir grossir son nombre d’utilisateurs, avec une première position au classement des applications les plus téléchargées.

Comme un aveu de faiblesse, WhatsApp s’est résolu à dire non : sa nouvelle politique ne sera pas mise en place. Du moins, pas tout de suite. La mise à jour controversée arrivera peut-être dans trois mois selon le report annoncé. « Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits » a déclaré son équipe.

Renoncer, plutôt que temporiser

La mise à jour concernait tous les utilisateurs WhatsApp. Chaque pays où la messagerie est présente est concerné, et certains d’entre eux ont vivement réagi. C’est le cas de la Turquie. L’Autorité à la concurrence du pays a ouvert une enquête à propos de Facebook et WhatsApp et demandait aux entreprises d’arrêter complètement avec cet effort de partage de l’information.

Renoncer à sa mise en place plutôt que de seulement temporiser, Facebook pourrait être amené à en prendre la décision rapidement. Les soupçons actuels de conduite monopolistiques des GAFA pourraient le motiver d’autant plus. La vague de départ d’utilisateurs qui cherchent des alternatives à WhatsApp comme Signal n’est pas à négliger non plus.

Pour ces prochains mois, une forte confusion restera présente. La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp devait, au départ, entrer en vigueur le 8 février. Elle le sera donc au 15 mai, si Facebook ne prend pas d’autres mesures d’ici là.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments