Ukraine/ Des mercenaires américains et Européens tués ? 180 tués, selon la Russie dans un bombardement

137

La Russie affirme avoir mis fin à la vie de près de 200 mercenaires étrangers, dans une frappe chirurgicale sur une base d’entrainement à l’ouest de l’Ukraine. Une frappe en profondeur à laquelle personne ne s’attendait et qui aurait détruit aussi plusieurs armes et matériels militaires à Yavoriv.

Le porte-parole de l’armée russe, le Général Igor Konachenkov a annoncé, le 13 mars, que la Russie a procédé à une frappe de missiles de haute portée et de haute précision sur un camp militaire ukrainien. Ce camp servait de rampe de lancement de mercenaires étrangers français, américains, Britanniques. Mais aussi de site d’entrainement qui regorgeait beaucoup d’armes sophistiquées probablement venus de l’Europe et des Etats-Unis.

Cette frappe de l’armée russe au niveau de «la localité de Staritchi et la base militaire de Yavoriv» dans l’ouest de l’Ukraine a tué «jusqu’à 180 mercenaires étrangers», selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, sans citer leurs nationalités. L’armée russe a annoncé avoir tué des «mercenaires étrangers» lors d’une frappe dans «la localité de Staritchi et le polygone militaire de Yavoriv» dans l’ouest de l’Ukraine, près de la frontière polonaise.

«En conséquence de cette frappe, jusqu’à 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d’armes étrangères ont été éliminés», a affirmé lors d’un briefing le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. «Sur les sites mentionnés, le régime de Kiev a déployé un point d’entraînement des mercenaires étrangers avant de [les] envoyer dans des zones de combat pour lutter contre les militaires russes, ainsi qu’une base de dépôt d’armes et de matériel militaire provenant de pays étrangers», a-t-il ajouté.

Du côté de Kiev, on commente moins sinon pas du tout cette affirmation. L’armée russe savait-elle que des armes et des mercenaires étaient arrivés dans ce camp situé à l’ouest à la frontière polonaise ? Tout porte à le croire. Car depuis le début du conflit, l’armée russe se concentrait plus sur le sud et l’est de l’Ukraine. Cette frappe qui a surpris montre que les Russes sont peut-être bien renseigner sur les mouvements de troupes de l’armée ukrainienne.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires