Tunisie: Paris dénonce des violences policières «inacceptables» contre des journalistes

852

Paris a qualifié lundi d’inacceptables les violences policières dont des journalistes ont été la cible lors de manifestations contre le président tunisien Kaïs Saïed vendredi dernier. «Plusieurs journalistes, notamment des correspondants de la presse française et internationale, ont été victimes de violences alors qu’ils couvraient les manifestations qui se sont tenues à Tunis le 14 janvier 2022. Cela n’est pas acceptable», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué. Le correspondant de RFI sur place fait partie des journalistes violentés.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires