[Retro-Sports-2021] Entre gloire, échec et fiasco

54

Du sacre des Lions de Beach Soccer et des sourds muets en coupe d’Afrique aux tumultes des combats de lutte avec frappe, en passant les échecs des Lions et Lionne du Basket, le sport sénégalais a traversé, en 2021, une poche d’air riche en turbulences. Pour le meilleur et le pire… Seneweb vous replonge dans les moments les plus intenses de l’année. 

Lions de Beach soccer: Les héros de la nation

Les Lions du Beach soccer sont, sans doute, les sportifs qui ont le plus marqué l’année 2021. L’équipe de football de plage a réussi à marquer son territoire en Afrique et s’est imposée sur le plan mondial. Les Lions du Sénégal de Beach soccer ont fini de faire parler leurs talents. Ngalla Sylla, sélectionneur du Sénégal et ses hommes ont encore démontré leur statut de leader en Afrique en remportant la Can 2021 de football de plage qui s’est tenue à Saly (département de Mbour).

C’’est la sixième fois qu’ils accèdent aux plus hautes marches du podium. Ils avaient triomphé pour la première fois en 2008 avant de rééditer cette performance en 2011, 2013, 2016, 2018 puis en 2021. Une constance qui a souvent conduit les Lions du Sénégal de Beach au mondial.

A part leurs deuxième et troisième participations au mondial (2008 et 2015), Ils ont toujours réussi à atteindre les quarts de finale de cette compétition (2007, 2011, et 2017). Les Lions ont même fait mieux cette année en accédant en demi-finale de la coupe du monde qui s’est tenue en Russie.

Al Seyni Ndiaye et ses partenaires se sont aussi illustrés cette année au tournoi international de Dubaï en remportant le trophée. Leurs performances leur ont value la distinction de meilleur sportif de l’année décernée par l’Association nationale de la presse sportive (Anps).     

L’équipe nationale de football des sourds muets dans l’histoire   

Dans le sillage des Lions du foot plage, l’équipe nationale des sourds muets a honoré la nation avec un titre de champion continental. L’unique but de Khadim Marro lors de la finale contre le Mali a fini de marquer à jamais le nom du Sénégal dans l’histoire de ce tournoi qui était à sa première édition.

Un succès qui est la résultante d’un parcours radieux des Lions qui ont su surmonter tous les impacts  pour se frayer un chemin qui les a menés au scare continental. Reçus au Palais, ils seront élevés au grade de chevalier dans l’ordre national du Lion par le Président de la République en plus d’une prime de 5 millions de F Cfa pour chaque joueur.

Edouard Mendy, le ‘’Lion d’Or’’ 2021

Un autre Lion s’est distingué sur les pelouses cette année: il s’agit d’Edouard Mendy. Le portier sénégalais de Chelsea a rayonné sur les terrains d’Europe. Enchaînant les clean sheet et les performances remarquables, l’ancien gardien de Rennes a porté son équipe au sommet du football européen avec le titre de la Ligue des champions.

 Nominé au trophée Yachine qui récompense le meilleur portier du monde, il sera devancé au finish par l’Italien Gianluigi Donnarumma. Mais Mendy sera distingué meilleur joueur de l’année de Chelsea devant Jorginho et Ngono Kanté entre autres.

Au Sénégal aussi, il a été plébiscité Ballon d’or par l’Association nationale de la presse sportive (Anps). Un trophée qui récompense le meilleur footballeur Sénégalais qui évolue à l’étranger. Mendy a éclipsé, cette année, Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Ismaïla Sarr et les autres stars de l’équipe nationale qui évoluent dans les championnats étrangers notamment en Europe.  

Contre-performances et disette des sélections nationales de basket

Mais l’année 2021, par contre, n’a pas été rayonnante pour les sélections nationales de basket. Les Lionnes, qui étaient à la recherche d’un 12e titre continental, n’ont réussit à atteindre cet objectif. Finalistes malheureuses deux ans plutôt devant le Nigéria à Dakar, les protégées de Moustapha Gaye étaient au Cameroun à la reconquête du titre perdu devant leur public. Mais une nouvelle fois, les Lionnes tombent devant les Lady Tigers en demi-finale. Elles ratent même le podium et terminent à la quatrième place.

Pour les Lions, ce n’est pas encore la fin de la traversée du désert. Gorgui Sy Dieng et ses partenaires qui courent depuis 24 ans derrière le titre continental, ont été éliminés en demi-finales par la Côte d’Ivoire. Les hommes de Maurice Ndour, sélectionneur du Sénégal, se consolent avec une troisième place.           

Entre report et fiasco en lutte avec frappe

Secoué par la rareté des sponsors depuis plusieurs saisons, la situation de la lutte sénégalaise a été aggravée par la pandémie de la Covid-19. Après une année blanche en 2020, les amateurs de la lutte avec frappe espéraient un dénouement fructueux avec notamment le retour du Don King de l’arène sénégalaise, Gaston Mbengue (promoteur).

Mais les choses ne sont pas passées comme prévu. La deuxième vague de la Covid-19 avait chamboulé les programmes et avait fait reporter à de nombreuses reprises certaines grandes affiches comme le combat Modou Lo-Ama Baldé, Bombardier-Balla Gaye.

Les chocs, qui ont pu être tenus, n’ont pas eu les résultats escomptés. Lac de Guier 2-Eumeu Sène et Tapha Tine-Boy Niang ont tous eu une fin au goût d’inachevé (victoire par avertissements de Lac de Guiers 2 et Tapha Tine). Sans oublier les violents incidents qui ont capoté le duel entre Papa Sow et Siteu.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments