Cet arbitre pouvait communiquer en 4 langues sur le terrain (français, espagnol, italien et anglais).

Avant chaque match, il étudiait le jeu et les joueurs des équipes qu’il allait diriger et apprenait les prénoms des joueurs.
Lors de la finale de la Coupe du Monde 2002 au Japon, Ronaldo lui a donné son maillot et le ballon. Les joueurs du Brésil et de l’Allemagne l’ont félicité pour sa performance.

Il était impitoyable avec ses cartons, charismatique et respecté. Les footballeurs avaient un énorme respect pour lui et même de la peur, par sa simple présence.

C’est aussi le seul arbitre à avoir été sur la jaquette d’un jeu vidéo.
Une véritable légende

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments