Ouganda : Museveni prête serment pour un sixième mandat

163

Arrivé au pouvoir par un coup d’état en 1986, Yoweri Museveni entame officiellement son sixième quinquennat à la tête de l’Ouganda.

Le président ougandais, Yoweri Kaguta Museveni, proclamé vainqueur de la présidentielle en Ouganda, a prêté serment, mercredi dans la capitale Kampala en présence de plusieurs chefs d’Etat africains et de milliers d’autres invités.

Museveni est arrivé sur la place de l’indépendance de Kololo dans la capitale, Kampala, peu après 11 heures pour la cérémonie de prestation de serment, accompagné de son épouse, Janet Museveni.

Le président de 76 ans a reçu les symboles du pouvoir des mains du juge en chef, Alfonse Owiny-Dollo en présence de nombre de présidents africains notamment de la RDC, du Kenya, du Ghana, de la Guinée, de la Somalie, du Burundi, de l’Ethiopie, de la Namibie et du Soudan du Sud.

Son homologue du Rwanda, Paul Kagame avec qui, il entretient des relations tendues, s’est fait représenter par son ministre Affaires de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Manasseh Nshuti.

Dans un discours prononcé après la prestation de serment, Museveni a promis de « favoriser le bien-être du peuple ougandais » sans manquer de rejeter « leçons de démocratie des occidentaux ».

« En Afrique, nous avons vu tellement de changements que le changement, en tant que tel, n’est rien de moins qu’une simple agitation », a-t-il déclaré.

Tout comme en 2016 ou en 2011, Museveni a promis de veiller à la construction d’une force de sécurité disciplinée et d’optimiser la coopération régionale.

Arrivé au pouvoir par un coup d’état en 1986, Yoweri Museveni entame officiellement son sixième quinquennat à la tête de l’Ouganda.

Candidat à sa propre réélection, il avait raflé le scrutin présidentiel du 14 janvier dernier dès le premier tour avec 58,6% des voix, devançant son rival, Robert Kyagulanyi alias Bobi Wine.

Chanteur populaire et député, ce dernier qui avait officiellement recueilli 35 % des suffrages exprimés, avait dénoncé une mascarade et des fraudes massives lors de l’élection présidentielle et a boycotté la cérémonie d’investiture de son rival.

0
Months
:
0
Days
:
0
Hrs
:
0
Mins
:
0
Secs
PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments