Nouvel album de Lokua Kanza: «Je voulais quelque chose de très, très gourmand»

193

Voilà 11 ans qu’il n’avait plus sorti d’album. C’est le retour d’une des grandes voix du continent. Lokua Kanza a dévoilé ce mois-ci 15 nouveaux morceaux rassemblés sous le titre Moko. Un album qu’il voulait ambitieux, enregistré avec une centaine de musiciens, dans 12 pays différents.

Tout va bien, c’est le titre que Lokua Kanza avait sorti en avril, pour fêter ses 63 ans, et donner un avant-goût de son nouvel album, qui a mis huit ans à voir le jour.

Je me suis dit, j’ai envie d’avoir quasiment tous les grands musiciens que j’ai toujours aimés, Sidiki Diabaté, Charlotte Dipanda, Wasis Diop, etc. Il y en a plein. Et voilà pourquoi ça a pris autant de temps. Je voulais vraiment un gros gros truc en fait. Comme un vieux rêve d’enfant.

De la bossa brésilienne au mbalax sénégalais, de la guitare mandingue aux rythmes mongo de la région de son père en RDC.. Le chanteur et compositeur originaire de Bukavu a puisé à toutes les sources pour cet album, sans doute le plus dansant qu’il ait jamais sorti.

Je voulais quelque chose de très, très gourmand, mais très différent. Aujourd’hui, on est dans les boîtes à rythme et autres. je voulais que tout soit joué. Avec des vrais batteurs, des vrais bassistes, des vrais guitaristes, des violoncelles, ainsi de suite. 

Un album chanté en 14 langues, et truffés de messages optimiste, d’appels à l’unité, et à aller de l’avant.

À ré-écouter : La bande passante : Lokua Kanza

RFI

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments