Nigeria : des centaines d’élèves kidnappés par Boko Haram libérés

99

344 adolescents enlevés la semaine dernière dans le nord-ouest du Nigeria par le groupe djihadiste Boko Haram ont été libérés, ont annoncé les autorités locales ce jeudi soir.

Soulagement au Nigeria, où 344 des adolescents enlevés la semaine dernière au nord-ouest du pays ont été libérés ce jeudi 17 décembre, d’après les autorités locales. “Nous avons 344 élèves, ils sont en train d’être examinés actuellement à Zamfara. Nous remercions Dieu pour leur libération”, a déclaré Ibrahim Katsina, un conseiller du gouverneur de l’État du Katsina. “Les bandits viennent de les abandonner dans une zone forestière après avoir reçu la rançon qu’ils réclamaient”, a indiqué une source sous le couvert de l’anonymat. 

Peu auparavant, un conseiller du président Muhammadu Buhari avait annoncé la libération des élèves, sans cependant en préciser le nombre exact : “Les élèves enlevés au lycée d’État pour garçons de Kankara ont été sauvés, le gouvernement de l’État de Katsina a confirmé la nouvelle”, s’est ainsi félicité Bashir Ahmaad.

Les premières informations avaient fait état de 333 lycéens kidnappés vendredi 11 décembre lors de l’attaque de leur pensionnat de la ville de Kanara, mais le nombre exact d’élèves disparus n’est pas clair. Ainsi, de nombreuses sources locales assurent depuis qu’ils étaient plus de 500. Le rapt a été revendiqué mardi 15 décembre par le groupe djihadiste Boko Haram, qui sévit dans la région. Les ravisseurs ont diffusé ce jeudi une vidéo montrant des dizaines d’adolescents. Le visage couvert de poussière et griffé, l’un d’entre eux explique faire partie de 520 élèves enlevés par “le gang de Shekau”, du nom du chef historique de Boko Haram.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments