Menace sur Mimi Touré : le Professeur Ngouda Mboup répond à Ismaïla Madior Fall

84

La sortie du ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall, hier dimanche, au cours de l’émission Jury Du Dimanche, indiquant que les avis qu’il avait donnés sur la question du 3e mandat ne sont pas à prendre en compte et que c’est à Macky Sall de décider s’il veut ou non se représenter en 2024, continue de soulever des débats.

Après le rappel à l’ordre du Dr Abdourahmane Diouf, c’est au tour de Ngouda Mboup de lui répondre au ministre de la Justice et professeur de droit constitutionnel.

« L’interdiction du mandat impératif est une règle élémentaire et infranchissable de l’état du droit constitutionnel sénégalais. Prendre pour « démission de fait » le refus de subordination d’un député, ce n’est pas une interprétation, mais une tentative de fraude à la Constitution », a dit Ngouda Mboup, professeur de droit constitutionnel.

Et d’ajouter : « Même quand on tourne la tête vers Dieu, c’est pour y chercher du droit ». 

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires