Libye: une DCA russe qui chasse les drones comme des mouches

55

Le 22 août, les forces de l’Armée nationale libyenne (ANL) auraient abattu ce qui semblait être un drone MQ-9 Reaper d’origine américaine près de l’aéroport Benina de Benghazi.

Une vidéo devenue virale en ligne montre ce qui semble être un drone brûlant et tombant au sol après avoir été touché par un missile sol-air.Un officier supérieur de l’Armée nationale libyenne (ANL), dirigé par Khalifa Haftar, a ensuite révélé les détails de l’incident dans un communiqué publié par les canaux officiels de l’ANL.

« Les médias de défense aérienne du Commandement général ont pris pour cible un drone de tournage non identifié qui est entré dans le ciel de Benghazi près d’Al-Rajma et de la base de Benina et l’a fait tomber », indique le communiqué.Dans ce contexte, l’agence de presse russe Avia.pro a rapporté que les États-Unis avaient confirmé l’attaque du système de missiles de défense aérienne Pantsir-S1E contre le drone américain MQ-9 Reaper.

« Il s’agit de la première attaque d’un drone d’attaque américain MQ-9 Reaper par l’ANL au cours des dernières années. Malgré le fait que la LNA soit armée de plusieurs systèmes de défense aérienne, les États-Unis ont confirmé le fait que le drone avait été détruit à l’aide du système de défense aérienne Pantsir-S1E », indique Avia.pro.L’incident est intervenu après que les États-Unis ont ignoré les avertissements de l’armée nationale libyenne concernant l’inadmissibilité des avions américains survolant les zones de la Libye contrôlées par l’ANL. Les circonstances du vol du drone MQ-9 Reaper n’ont pas encore été divulguées, cependant, il est à noter que le drone dispose d’armes qui pourraient bien être utilisées pour frapper les positions de l’Armée nationale libyenne.L

ors du conflit en Libye, qui a débuté entre l’armée nationale libyenne et le gouvernement d’unité nationale, les systèmes de missiles de défense aérienne Pantsir-S1E ont été mis en service avec l’ANL. Le nombre exact de systèmes de ce type en service dans l’Armée nationale libyenne reste inconnu, cependant, selon diverses estimations, on parle d’au moins quatre ZRPK.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires