Les nouvelles révélations de Gabrielle Kane sur l’affaire Adji Sarr vs Sonko

169
Adji SARR

Dans un entretien accordé à ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mardi, Gabrielle Kane s’est encore prononcée dans l’affaire Adji Sarr, la masseuse qui accuse le leader de Pastef, Ousmane Sonko de viol et menaces de mort.

La fuite…

« Quand je vois les gens de Benno Book Yaakaar, qui se sont tous terrés, qui ont tous fui comme des trouillards durant les événements de mars. Quand j’entends aujourd’hui un Farbo Ngom ou Abdoulaye Sow l’ouvrir aujourd’hui pour dire qu’ils vont acheter des billets pour La Mecque pour Adji Sarr pour enquiquiner Sonko. Je suis désolée. Ma position est toujours la même, je le rappelle. Mais où sont-ils depuis qu’Adji Sarr est dans le besoin. L’Etat du Sénégal a été d’une lâcheté incroyable vis-à-vis de cette femme-là« , regrette Gabrielle Kane.

Une Honte…

La féministe poursuit : « Aujourd’hui qu’ils sont en faiblesse politique, ils vont chercher Adji Sarr, pour mettre le dossier sur la table, au palais de la République. Ce dossier n’a pas à être traité là-bas. Et s’il fallait le traiter là-bas, il faudrait le faire au moment où ils ont été interpellés pour venir en aide à une jeune femme. Mais je pense qu’ils sont en train de couler cette République, les uns et les autres. Aujourd’hui, je crois que c’est encore plus important d’avoir cette posture-là.« 

Le courage

Gabrielle Kane veut toujours l’éclatement de la vérité sur cette affaire. « Ce n’est pas qu’une question d’accusations de viol. Des gens ont été tués. Des gens ont perdu leurs investissements. L’image du Sénégal a été terni à l’international parce qu’une femme a accusé un homme de viol. Cela a divisé les Sénégalais. On a le droit de connaître la vérité. »

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires