Le président du Turkménistan s’offre un chien en or géant

204

VIDÉO. Berdymoukhamedov a dévoilé une statue à la gloire de l’alabaï, sa race de chien préférée, à la hauteur de sa démesure.

Elle est grande, très grande. Elle est en or, toute en or. Il n’est pas question ici de ses qualités esthétiques, si ce n’est qu’elle est sans doute un rien démesurée. La statue du chien alabaï promise par le très autoritaire président du Turkménistan trône désormais au cœur d’Achkhabad, la capitale.

Gourbangouly Berdymoukhamedov a inauguré le monument lors d’une cérémonie retransmise par la télévision nationale, comme le montre la vidéo ci-dessous.

La statue géante en or représente donc un alabaï, la race de chien préférée de Berdymoukhamedov.

Ce grand admirateur du berger d’Asie centrale a d’ailleurs inscrit l’animal au patrimoine national du Turkménistan. En 2017, il en avait offert un à Vladimir Poutine pour son anniversaire.

Preuve de sa passion pour le canidé, l’an dernier, il lui avait même dédié un poème, louant ce « symbole de réussite et de victoire ».

Sur le socle de la statue, un écran diffuse en permanence des vidéos à sa gloire de l’alabaï.

Le prix de l’œuvre n’a pas été communiqué mais les médias d’Etat assurent qu’elle reflète « la fierté et la confiance en soi » de la race.

e prix importe peu pour Berdymoukhamedov, qui dirige son pays d’une main de fer et où une grande partie de la population est appauvrie.

Reporters sans Frontières classe le Turkménistan parmi les pays les plus fermés au monde.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments