Le Burkina Faso suspendu de la CEDEAO : l’instance a exigé la libération du président Kaboré

214

Pour la troisième fois en 18 mois, la Communauté des états de l’Afrique de l’ouest a du se réunir afin de prendre des mesures contre un pays suite à un coup d’état militaire. Ce vendredi, la CEDEAO a décidé la suspension du Burkina Faso sans le sanctionner et exige la libération du président élu : Roch Marc Christian Kaboré.

En 1994, on pouvait, en France, tout près de la Ville de Nantes, visiter un parc animalier et y voir des africains dans un village reconstitué avec la collaboration pleine et entière des autorités ivoiriennes de l’époque. Un zoo humain ! Nous en avons parlé avec François Tchernia, Coréalisateur d’un documentaire intitulé “le Village de Bamboula”.

Cela fait 20 ans que des sanctions sont appliquées au Zimbabwe… Les mesures qui ne devaient atteindre que les officiels, pour faire plier le gouvernement sur des questions de démocratie, de droits de l’homme et de paiement d’indemnités à des fermiers blancs dont les terres avaient été saisies. Au final, ce sont les plus modestes qui ont été les plus touchés. Une émissaire de l’Onu appelle à lever au plus vite cette punition pour la population.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments