« L’affaire est morte » : nouvelles révélations sur l’affaire Paul Pogba

167

Le monde du football tremble encore suite aux déclaration de Mathias Pogba. Le 28 août, le grand frère de Paul Pogba a publié une vidéo dans laquelle il annonçait, en plusieurs langues dont le français, qu’il comptait faire des confidences sur le joueur français.

« J’estime que les supporters (…) ainsi que les fans de mon frère, et plus encore, l’équipe de France et la Juventus, les coéquipiers de mon frère et ses sponsors, méritent de savoir certaines choses, afin de décider, en toutes connaissance de cause, s’il mérite vraiment l’admiration, le respect et l’amour du public, s’il mérite sa place en équipe de France, s’il mérite d’être titulaire à la Juventus, qu’il est une personne digne de confiance », a déclaré Mathias Pogba, affirmant également que son frère a fait appel aux services d’un marabout contre Kylian Mbappé.

En réponse, Paul Pogba a publié un communiqué écrit par ses avocats dans lequel il déclarait : « Les déclarations récentes de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise ».

Depuis plusieurs mois, le joueur est effectivement la cible de menaces en bande organisée. Comme l’a rapporté une source proche de l’affaire auprès de France Info, Paul aurait été piégé par des amis d’enfance et des individus cagoulés armés qui l’ont accusé de ne pas les avoir aidés financièrement. Paul a confirmé auprès des enquêteurs qu’il aurait reconnu son frère parmi eux.

Selon l’Equipe, l’affaire se trouve maintenant coincée. Une source proche de l’enquête a expliqué auprès de la publication : « L’affaire est morte. »

Les autorités, notamment la BNRBT (Brigade nationale de répression du banditisme et des trafics) espèrent toutefois continuer l’enquête pour démasquer les maîtres chanteurs en question.

« On a de la matière pour travailler. Il faut nous laisser le temps de réaliser un certain nombre de recoupements » a confié un policier.

Tandis qu’une autre source proche de l’affaire a déclaré : « Ce qui semble déjà établi (des vérifications bancaires, ndlr) est qu’il dépannait bien de temps en temps ses amis d’enfance. Et il n’y a pas de raison de douter des faits dénoncés, notamment sur la tentative d’extorsion. Mais tout cela ne vole pas très haut. »

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires