La Russie considère le système électoral des Etats-Unis comme l’un « des plus archaïques » au monde

106

Pour Moscou, le système américain du suffrage universel indirect « déforme considérablement la volonté du peuple ».

Si le Kremlin s’est révélé silencieux suite à la victoire de Joe Biden, il s’est montré plus loquace pour critiquer le suffrage américain. Le chef de la diplomatie russe a qualifié jeudi 12 novembre le système électoral américain de l’un des plus « archaïques » au monde, après la victoire de Joe Biden contestée par Donald Trump.

« Ils ont sans doute le système électoral le plus archaïque existant parmi les quelques pays les plus importants au monde », a déclaré Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse.

Une « tradition qui déforme la volonté du peuple »

Le ministre russe des Affaires étrangères a notamment critiqué le caractère indirect de l’élection du président, qui est élu par des grands électeurs désignés au suffrage universel.

Elaboré au XVIIIe siècle, ce système implique que le vainqueur n’est pas nécessairement celui rassemblant le plus de voix au niveau national, mais celui qui remporte les Etats-clés comportant le plus de grands électeurs.

« Si les Américains sont prêts à vivre avec cette tradition qui déforme considérablement la volonté du peuple […] qu’on les laisse », a lâché Sergueï Lavrov.

Moscou n’a pas félicité Joe Biden

Comme le président russe Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov a indiqué que Moscou ne féliciterait le vainqueur de l’élection qu’après la publication des résultats officiels. « Les félicitations sont envoyées avant la publication des résultats quand il n’y a pas de litiges », a souligné Sergueï Lavrov. Contrairement à la plupart des pays du monde, la Chine et la Russie n’ont pas félicité Joe Biden.

Donald Trump a refusé de reconnaître la victoire de ce dernier, annoncée samedi 7 novembre, dénonçant, sans apporter de preuves, des fraudes en faveur du démocrate, et promettant des actions en justice pour avoir gain de cause.

La cheffe de la commission électorale russe a estimé lundi 9 novembre que le vote par correspondance aux Etats-Unis a laissé « des espaces immenses » à de possibles fraudes, reprenant la rhétorique de l’équipe de Donald Trump.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments