La question du 3e mandat revient en force dans les journaux

268

Dakar, 16 déc (APS) – La position tranchée de l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré au sujet de la limitation des mandats à deux est l’un des sujets les plus en exergue dans la livraison de mercredi de la presse quotidienne.
Cette position, qui “élimine” de fait l’actuel chef de l’Etat à la course à la présidentielle de 2024, intéresse la quasi-totalité des journaux, avec en filigrane également les stratégies d’alliance politique de l’ex-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall.   “Troisième mandat à la tête du Sénégal : Mimi recale Macky”, renseigne Sud Quotidien qui met en vedette l’ancien Premier ministre Aminata Touré.    Le journal se fait ainsi l’écho de l’intervention de l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental, à l’occasion de la conférence virtuelle du National Démocratic Institute (NDI) sur le thème la limitation des mandats.   “Ce qui est attendu en Afrique, c’est le respect des constitutions”, a assené Mme Touré dans les propos rapportés par Sud sur le sujet au menu du Témoin quotidien également, lequel affiche à sa une : “3éme mandat, Mimi titille Macky”, L’As choisissant de tirer comme suit : “3éme mandat : Mimi disqualifie Macky”.   “Impossible 3éme mandat : Mimi élimine Macky”, renchérit Vox Pop qui revient largement à son tour sur les propos tenus par l’ancienne Présidente du CESE.   “La question du 3éme mandat est derrière nous. Macky Sall réélu le 24 février 2019 a affirmé à de nombreuses reprises qu’il effectuerait son second et dernier mandat”, rappelle Mimi Touré dans le journal.   “Mimi +invalide+ Macky”, peut-on lire en première page de Walfquotidien qui reste dans cette actualité avec en première page la vedette du jour qui estime que “75% des citoyens africains sont pour la limitation”. Le Quotidien reste dans ce sillage en citant Mimi Touré qui affirme : “La question est derrière nous”, en allusion au débat sur le 3e mandat.   Aminata Touré se retrouve de même à travers la manchette de Tribune, selon lequel l’ancienne Première ministre alimente “le débat autour d’une troisième candidature” pour “limiter les mandats de Macky Sall à deux”.   “Aminata Touré dit non au 3éme mandat”, relève aussi Enquête qui choisit toutefois de consacrer sa une à un dossier sur l’état des hôpitaux dans l’arrière-pays.   Les journaux sont par ailleurs revenus sur “les jeux d’alliance” de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall.   “Front de l’opposition : Khalifa Sall et Abdoul Mbaye accordent leurs violons”, écrit l’As, tandis que la tribune relève des “tractations politiques” menées par Abdoul Mbaye et Khalifa Sall “pour un front large et uni de l’opposition et de la société civile”.   Sur les questions de société, Le Quotidien évoque une sanction du conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à l’encontre du magistrat Samba Laobé Aw, avocat général à la Cour d’appel de Saint-Louis, “envoyé à la retraite pour escroquerie”.   L’Observateur opte également pour un dossier à sa une consacré à l’émigration : “Meurtre, prison, misère et racisme au cœur de la diaspora” sénégalaise, affiche le journal.   Le Soleil, une fois n’est pas coutume, ouvre sur le sport avec une grande interrogation qui peut être reprise par les supporteurs de l’international sénégalais Sadio Mané, évoluant à Liverpool, en Premier League anglaise.   “08 matchs sans but, une disette qui soulève des interrogations : Qu’arrive-t-il à Sadio Mané ?”, s’interroge Le Soleil à l’appui d’une photo du Lion à terre sur une pelouse.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments