Guédiawaye : Un charretier et un chauffeur se relaient sur une élève de 17 ans

153

L’activité sexuelle de K. Ndiaye, 17 ans, a été prématurée. C’est en classe de Cm 2, avec son voisin, un certain El Hadj, lorsqu’elle habitait aux Parcelles-Assainies, qu’elle a eu ses premiers rapports sexuels.
Trois ans après, la fille a fini comme partie civile devant la barre du tribunal d’instance des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye. Un charretier et un chauffeur qui l’ont hébergée, ont plusieurs fois entretenu des relations intimes avec elle, à tour de rôle.
Mais les compères en sont venus aux mains et aux coups de tessons de bouteille. Ils faisaient face au juge, hier, pour coups et blessures volontaires et réciproques, détournement de mineure et abus sexuels, rapporte «Le Soleil».
Selon la version du charretier A. Sarr, le chauffeur I. Ndiour l’a trouvé en compagnie de K. Ndiaye et l’a attaqué avec un tesson de bouteille. Ils se sont bagarrés et ont été interpellés. La mère de K. N., qui était sa voisine au quartier Golf, a eu un accident vasculaire cérébral (Avc) et lui a confié sa fille avant d’aller se soigner à Thiès. Il l’a hébergée dans sa chambre et il entretenait des relations intimes avec elle.


Selon des éléments de l’enquête, lorsque K. Ndiaye fuguait, Sarr débarquait à son école avec un couteau et la forçait à revenir dans sa chambre. Il a nié avoir déclenché les hostilités.
Selon toujours le quotidien national, la plaignante, qui est venue à l’audience avec sa grande sœur et une sage-femme qui l’a hébergée, a pris la défense de Ndiour. Elle a tenu à dire que ce dernier la protégeait contre les agissements de Sarr. Le juge lui a fait remarquer qu’aucun des deux protagonistes n’avait le droit d’entretenir des relations intimes avec elle, même avec son consentement.

Le parquet a requis deux ans dont six mois ferme, convaincu de la culpabilité des prévenus. 
Après délibéré, le tribunal a suivi le réquisitoire du ministère public en les condamnant à deux ans dont six mois ferme.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires