En clashant Damso, un jeune collégien devient star de YouTube en une semaine: “Maintenant que je pèse dans le game, j’ai plus le temps!”

339

A seulement 12 ans, JulienBeats est passé de 60 abonnés à 110.000 en à peine quelques jours. Ce nouveau phénomène de la Toile affole même la planète rap et ses stars comme Booba.

C’est sans doute le buzz de cette fin d’année. Avec ses petites lunettes arrondies, sa voix enfantine et ses propos cash lorsqu’il critique des albums de rap, l’apprenti youtubeur fait fureur. ” Je suis mort, quel crack ce JulienBeats!”; “Tout allait mal dans ma vie et j’ai découvert Julien Beats!”, peut-on notamment lire sur les réseaux sociaux, au sujet de ce jeune critique de rap (Michou, Wejdene, Gradur, etc.). Lequel doit sa notoriété soudaine essentiellement suite à sa critique de l’ album Blo II de 13 Block où il a totalisé près de 400.000 vues. “Maintenant que je pèse dans le game, j’ai plus le temps!”

Même les stars de la planète rap -Booba et Damso en tête- se sont mises à relayer ses vidéos dans leur stories Instagram. Lequel s’en est même amusé dans une vidéo postée ce week-end. “Maintenant que je pèse dans le game, j’ai plus le temps” Avant d’ajouter: “Vous avez vu, là j’ai bien buzzé sa grand-mère ! Je suis passé dans la storry de Booba, de Maes, de 13 Block, sur Twitter j’ai fait 600 000 vues, sur YouTube en 24 heures j’ai pris 11 000 abonnés. Du coup sur Insta je me fais harceler en DM (ndlr : messages privés), c’est les fréros qui géreront ça”, a-t-il ironisé, entre quelques délires avec ses fusils /jouets en plastique. “Je ne m’attendais pas à buzzer comme ça d’un coup. Je ne stress pas du tout, c’était un rêve, j’ai travaillé pour ça.” Même s’il prévient ses nouveaux fans qu’il ne postera pas une vidéo tous les jours car il est aussi à l’école.

“Damso, tu te prends pour Vanessa Paradis ou quoi?”

“En vrai Damso, j’aime pas.” ; “Je me moque pas mais c’est pas ouf”; “Mais ça fait plaisir de te voir en bonne santé!” Voilà à quoi ressemble le début de sa critique sur QALF -la toute première de sa chaîne Youtube- du rappeur belge Damso.Il faut dire que les punchlines de JulienBeats valent parfois autant le détour que celles de notre compatriote. Et que le Youtubeur appelle déjà “Mon frère”. 

14 sons, pour moi, ce n’est pas assez complet. Tu nous as laissé deux ans sans album, j’espère que ça va faire le taf.” Verdict ?”Tu te prends pour Vanessa Paradis ou quoi? C’est bon, c’est nul, balance JulienBeats au sujet d’un de ses morceaux.Ou encore “C’est bien mais t’articules pas encore! Au lieu d’avoir 10 ben t’as 6 quoi, c’est bon! T’articules pas, ça fait la sixième fois que je te le dis!”  

Et le jeune collégien, entre critique des clips et des instrus, clashe le rappeur au passage. “Quand ce n’est pas l’autotune qui ne va pas, c’est l’articulation. Il y a toujours un truc qui ne va pas!”; “Articules, c’est bon là, t’as rejoins la team des fatigués!”; “J’en ai marre, j’en ai bouffé dans ma gueule des chansons. C’est bon, je suis gavé là et ça te coute quoi d’articuler? Est-ce que je fais ça moi? Donc calme-toi!”

Bref, Damso n’est pas validé par JulienBeats. “Ton album est sympa mais pas ouf!” Et son ton bon enfant fait autant rire que le buzz.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments