Des centaines de supporters de Trump réunis à Washington pour une marche de soutien: le président s’est rendu sur place, les autorités craignent que des tensions éclatent

103

Donald Trump a perdu la présidentielle, mais certains de ses partisans, dont des groupuscules d’extrême droite, ont appelé à manifester samedi à Washington pour dénoncer ce qu’ils estiment être un “vol” électoral en dépit de l’absence d’éléments concrets accréditant cette accusation.

“Million MAGA March”, “Stop the Steal”, “Women for Trump”: sous des slogans variés et dans une certaine confusion, plusieurs rassemblements sont prévus, soutenus par plusieurs personnalités d’extrême-droite, dont Enrique Tarrio, leader des “Proud Boys”, groupuscule nationaliste.

A Washington, des centaines de personnes sont déjà rassemblées dans le centre ville, brandissant des pancartes et drapeaux aux slogan “Trump 2020”, “Meilleur président de l’histoire” ou encore “Halte au vol”.

Le président américain s’est même rendu sur place pour les saluer, comme il l’avait annoncé. “Cela fait chaud au coeur de voir tout cet énorme soutien, surtout ces rassemblements spontanés qui fleurissent à travers le pays, dont un grand samedi à (Washington) DC. Je pourrais même essayer de passer dire bonjour”, avait tweeté Donald Trump la veille

En quittant la Maison Blanche pour se rendre au golf, le président américain, qui n’a toujours pas reconnu sa défaite face à Joe Biden une semaine après l’annonce des résultats, a pu apercevoir, depuis sa limousine blindée, plusieurs centaines de ses sympathisants.

Le convoi présidentiel est passé devant Freedom Plaza, où des manifestants enthousiastes criaient “Quatre ans de plus! Quatre ans de plus!”, ou encore “USA! USA!”.

Quelques rassemblements anti-Trump ont aussi été annoncés, faisant craindre un climat tendu dans la capitale fédérale américaine.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments