Dakar : Fatou Ndiaye traîne sa cousine à la barre pour diffusion de sa vidéo obscène

95

Pour une affaire de vidéo pornographique qui a circulé sur la toile, des membres d’une famille se sont déchirés devant la barre du tribunal des Flagrants délits de Dakar. En effet, Fatou Ndiaye a traîné hier lundi sa cousine Germaine Aïssatou Sarr pour des faits de « collecte illicite de données à caractère personnel et d’accès frauduleux dans un système informatique ». La mise en cause, qui a des problèmes avec la grande-sœur de Fatou Ndiaye, se serait vengée en salissant l’image de sa victime, renseigne « Les Échos ».

À l’origine : c’est la grande-sœur de la plaignante qui traitait Aïssatou Sarr « de prostituée », sur les réseaux sociaux. Ne pouvant pas prendre sa revanche directement sur celle-ci, la demoiselle Sarr s’est rabattue sur la petite-sœur qui avait une vidéo obscène sur un site pornographique. Déterminée à laver l’affront qu’elle a subi, Aïssatou Sarr l’a capturée et publiée sur son statut WhatsApp. Ce qui a causé un énorme préjudice à Fatou Ndiaye, elle est devenue la risée de tout le monde de ses professeurs et camarades de classe.

Finalement, elle a abandonné l’école et l’affaire a été portée devant la justice. Attraite devant la barre, Aïssatou Sarr a répliqué. « C’est en représailles contre sa grande-sœur que j’ai publié sa vidéo sur mon statut WhatsApp. Vu que sa grande-sœur ne cessait de me traiter de fille de joie, j’ai publié sa vidéo pour répliquer à ses attaques », a-t-elle avoué en indiquant s’être procurée la vidéo pornographique sur un site pornographique.

Dans ses réquisitions, le représentant du procureur a requis 2 mois de prison ferme contre elle. Aïssatou Sarr a été déclarée coupable et condamnée à 2 ans de prison dont 15 jours ferme.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments