Can-2021 : En Europe, des clubs menacent de ne pas libérer des joueurs africains

96

La libération des joueurs africains pour les besoins de la Can a toujours été à l’origine de bras de fer entre clubs européens, joueurs et sélections africaines. Surtout quand cette compétition africaine se tient au mois de janvier. 
Cette édition de la Coupe d’Afrique des nations, qui est prévue du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun, ne déroge pas à la règle. 
L’Association européenne des clubs (Eca) menace de ne pas libérer les joueurs internationaux africains. Elle l’a fait savoir, selon ‘’l’équipe’’ à travers un courrier adressé ce mercredi à la Fifa. ‘’A notre connaissance, la Confédération africaine de football n’a pas encore rendu public un protocole médical et opérationnel adapté pour le tournoi de la Can, en l’absence duquel les clubs ne seront pas en mesure de libérer leurs joueurs pour le tournoi’’, lit-on dans le courrier.
L’Eca pointe surtout le risque d’une absence des internationaux plus longue que la période de mise à disposition prévue, en raison des ‘’quarantaines et restrictions de déplacement’’ liées notamment à l’émergence du variant Omicron du coronavirus.
Selon l’Association des clubs européens, qui se base sur les règles assouplies de libération des internationaux, confirmées à plusieurs reprises par la Fifa depuis août 2020, les clubs peuvent retenir leurs joueurs si ‘’une quarantaine d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée où est censé se disputer le match de l’équipe nationale’’.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments