Amnistie : La posture ferme du Pds sur le cas Karim Meissa Wade

89

Le Président de la République, Macky Sall, a donné mercredi, une instruction au ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall, de trouver des solutions pour que des responsables politiques puissent bénéficier d’une amnistie ou toute autre solution juridique qui pourraient leur permettre de retrouver l’éligibilité. Une instruction qui pourrait ouvre la voie à Karim Meissa Wade et Khalifa Ababacar Sall. Mais selon le Parti Démocratique Sénégalais, l’honneur et la dignité de son candidat sont primordiaux. Le Pds ne veut pas d’une amnistie même s’il faut retourner en prison.

A peine annoncée par le locataire du Palais de Roume, le Pds donne, à nouveau, sa position sur une éventuelle amnistie de Karim Meissa Wade.

« La décision qu’il (Ndlr : Macky Sall) a prise, nous la rejetons fermement. Le parti démocratique sénégalais est solidaire de Karim Wade qui refuse catégoriquement l’amnistie. Pour lui, l’amnistie c’est pour les coupables et les coupables sont ceux qui ont mis en place le complot d’Etat international mobilisant 27 pays dans le monde. Et ces 27 pays ont dit qu’ils n’ont rien vu de suspect sur Karim Wade. Ils ont détruit des familles, des noms, la dignité de personnes. Ce sont eux les coupables et se sont eux qui méritent une amnistie« , a notamment déclaré sur Rfm, la secrétaire générale chargée de la communication.

Karim Wade prêt à retourner en prison

Selon Nafissatou Diallo, Karim Wade se dit prêt à rentrer au Sénégal et n’exclut pas à retourner à Rebeus afin que cette histoire soit claire. « Nous voulons que cette histoire de détournement ou d’enrichissement illicite […] soit réglée« , a-t-elle martelé indiquant que Karim Wade a recouvré ses droits civiques et politiques « puisque lors d’une condamnation, on ne prive pas une personne de ses droits advitam eternam« . Et dire que le délai qu’ils avaient mis en place est fini depuis 2020.

Karim Wade, candidat en 2024

Le Parti Démocratique Sénégalais est convaincu d’avoir la vérité. « Karim Wade sera notre candidat. On est solidaire de ce qui lui est arrivé, de ce qui lui a été fait et nous comptons nous battre avec lui afin qu’il recouvre l’ensemble de ses droits et sa dignité de citoyen, d’homme politique de pour cela, il se dit prêt à rentrer au Sénégal. Quitte à rester à Rebeus 150 ans pour pouvoir se blanchir« , a conclu la député.

PARTAGER
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires