Amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall par Macky Sall : La guerre de l’opposition aura-t-elle lieu ?

51

Le Chef de l’Etat a laissé entrevoir la possibilité d’une amnistie au profit de Karim Wade et Khalifa Sall. Les camps des deux opposants se disent pas intéressés par l’initiative. Cette posture ne risque pas d’adoucir les ardeurs du Président de la République qui, par cette mesure, pourrait engranger quelques gains politiques :

Karim Wade et Khalifa Sall ! Deux hommes politiques à l’envol fulgurant et à la chute brutale et quasi similaire. Tous deux ont été victimes de leurs ambitions selon leurs proches respectifs. Qu’importe ! La machine judiciaire n’a pas été tendre avec eux. Le Chef de l’Etat a émis la possibilité d’aménager une porte de sortie pour les deux opposants à travers une amnistie. L’initiative n’emporte pas l’adhésion des concernés qui continuent de clamer leur innocence. Toutefois, le projet de Macky Sall ne semble pas être dicté par un élan subite d’humanisme, mais bien étudié par les laboratoires politiques de l’Alliance pour la République (APR).

Le ralliement de Idrissa Seck au camp présidentiel, principal opposant de Macky Sall à l’issue du précédent scrutin, a laissé un vide auquel s’est engouffré Ousmane Sonko. Le leader du Pastef, très actif sur la scène politique, n’a pas eu assez de mal pour s’arroger la toge du chef de l’opposition. Ousmane Sonko est devenu un mur des lamentations, l’espoir et le réceptacle des colères provoquées par les échecs du régime qu’il brandit avec brio par des sorties ultra médiatisées. D’où l’intérêt pour la majorité présidentielle de remettre Karim Wade et Khalifa Sall dans le jeu pour contrebalancer le Pastéfien en chef et disperser les forces (et donc les voix ?) des adversaires. Surexcités par l’odeur du pouvoir, ces leaders de l’opposition pourraient ainsi engager une lutte à mort qui ne fera que l’affaire du régime.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments