Affaire Hiba Thiam / Overdose : Les prévenus menacent d’observer une grève de la faim

109

Les personnes en détention préventive dans l’affaire dite Hiba Thiam, menacent de lancer une grève de la faim.  Leurs avocats réclament leur jugement dans les meilleurs délais.

Dame Amar et Cie n’en peuvent plus de croupir en prison. Le délai légal de 6 mois pour l’instruction de leur dossier est épuisé. Suffisant pour qu’ils s’apprêtent à se lancer dans une grève de la faim dans les prochains jours. “Ils demandent aujourd’hui à être jugés. Ils ont épuisé toutes les voies de recours. Toutes leurs demandes de liberté provisoire ont été rejetées et par le juge d’instruction et par la chambre d’accusation. C’est n’étant plus en voie de réclamer autre chose à la justice que leur jugement, qu’ils sont dans le désarroi pour envisager des solutions pareilles“, a déclaré sur Rfm, Me Ousmane Diagne.

Epuisement de l’ordonnance de renvoi 

L’avocat se désole du fait que les choses traînent deux (2) mois après l’ordonnance de renvoi pour le jugement devant le Tribunal correctionnel. Les conseillers des prévenus ont déjà saisi le Parquet général. “Aujourd’hui, l’information est clôturée. Nous avons à plusieurs reprises entrepris des démarches auprès du Parquet régional qui est chargé d’enrôler les affaires qui ont fini d’être instruites; nous n’avons aucune réponse. On ne nous donne même pas une explication“, a fulminé la robe noire.

Parquet 

Le Parquet étant hiérarchisé, nous avons saisi le Parquet général près la Cour d’Appel par l’entremise du Procureur général. Nous l’avons informé de la situation. Nous lui avons dit que nos clients sont en prison depuis 8 mois, l’information est clôturée. Et depuis deux (2) mois, nous ne savons pas pourquoi ils ne sont pas jugés et ils ne nous donnent aucune explication.

Prévenus 

Dans cette affaire, cinq (5) des prévenus, à savoir Dame Amar, fils du défunt homme d’affaire, Ameth Amar, Ndiogou Bassel, Pape Diadia Tall, Jacqueline Fatima Rigal dite “Poupette” et Alya Bahkour sont poursuivis pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non assistance à personne en danger et violation du couvre-feu.

Policier inculpé 

Le policier Lamine Diédhiou qui leur avait permis, à bord de sa moto de circuler lors du couvre-feu, est poursuivi pour corruption et complicité de violation du couvre-feu. Les deux (2) autres, Amadou Niane et Louty Ba  sont en liberté provisoire. Tout ce beau monde avait été arrêté après la mort de Hiba Thiam dans la nuit du 3 au 4 avril à la suite d’une soirée très arrosée dans un appartement privé aux Almadies en plein couvre-feu. Le certificat de genre de mort fait état d’un arrêt cardiaque à la suite d’une overdose.

PARTAGER
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments