Rfm et Oustaz Mor Thiam prend la place d’Oustaz Taïb Socé

213

C’est le site d’informations, Seneweb qui avait annoncé le départ de Taïb Socé en début de semaine de la Rfm. Ce premier vendredi après cette nouvelle, Transmediatik.com est resté fidèle au poste pour écouter le tafsir (traduction du Coran) que Taïb présentait les vendredis de 15h à 16h en plus d’une ouverture à l’antenne à ses auditeurs après les brèves de 16h et avant la principale édition en wolof de 16h30. Aujourd’hui c’est Oustaz Mor Thiam qui était au rendez-vous pour sa première émission dans une tranche horaire très écoutée avec une concurrence très forte en face notamment Oustaz Alioune Sall sur Sud FM et Oustaz Hady Niass sur Walf FM. Ainsi après la causerie du matin entre 5h30 et 6h et les prières et conseils (yobalou souba) dans la matinale de la radio animée par le directeur de la rédaction Babacar Fall mais aussi son émission de vendredi entre 10h et 12h, Oustaz Mor doit se battre pour maintenir le flambeau entretenu depuis le début de la radio par Taïb Socé. Ce dernier est l’un des prêcheurs les plus célèbres de la bande FM. Il a fait du chemin avec la radio Dunya, Sud FM et la 7FM. Très apprécié par son courage, sa liberté de ton et sa connaissance du Coran.

Seulement ces dernières années son nom a fait la UNE des journaux et des sites web pour une histoire d’achat d’or où il jouait les intermédiaires mais qui s’est  terminé par son emprisonnement à deux reprises. C’est une quête de ses collègues menée par Oustaz Iran Ndao de Zik FM et SEN TV qui lui a permis de humer l’air de la liberté récemment. Sa dernière frustration est causée par Ahmed Khalifa Niass dans l’émission de la TFM, « Quartier Général ». Niass qui semble mener un combat contre les oustaz qui occupent bien les médias, dénonçait l’organisation de cette quête et soutenait que la place des voleurs est la prison. Il n’a pas manqué de vouloir humilier Taïb Socé en insistant sur sa localité d’origine Médina Sabakh dans le Saloum (localité connue avec la musique traditionnelle, ngoyane ». Des gens n’avaient pas compris qu’on permet à quelqu’un de s’attaquer à un collègue sur sa propre chaine de télévision. Même Oustaz Assane de la TFM n’avait pas échappé aux attaques d’Ahmed Khalifa Niass. Est-ce la motivation principale du départ de Taïb ? Pas d’explications pour le moment mais une chose est sûre, ce départ est une grande perte pour la RFM. Et Taïb va certainement rebondir ailleurs tout de suite car il a une audience certaine sur la bande FM.

Transmediatik