Propagande sur le parrainage à D-Média: Bougane répond au CNRA

0
36

Communiqué de Presse

Au CNRA, un Babacar s’en va cédant le fauteuil à un autre dont l’histoire retient encore l’audace inique de censurer sur la RTS les images bavardes du retour triomphal de Me Abdoulaye Wade à Dakar. Pour les beaux yeux du prince d’alors, il fallait le faire en 1999 tout comme aujourd’hui il s’impose aux membres du Conseil du CNRA pour contenter le souverain par le démantèlement des rares maisons de presse défavorables au pouvoir. Après les partis politiques écartelés, le groupe GFM déplumé, Sen TV et la radio Zik FM sont donc naturellement dans l’œil du cyclone. Que leur reproche – t- on ?

Diffusion de bande annonce au profit de Bougane Guèye ! A ce jour, sur les trente derniers jours, seul un spot incitant les jeunes et les femmes à nettoyer leurs quartiers contre des récompenses passe sur les supports de DMEDIA.

Quid de la propagande politique ! A l’instar des candidats Pape Diop de Bokk Guis Guis, Macky Sall de Benno Bokk Yakaar et Ahmed Fall Braya du PDS, le groupe DMEDIA a contracté avec le mouvement Gueum Sa Bopp pour la diffusion de publireportages. En quoi est-ce une entorse à la législation ? La RTS, la 2S et la TFM l’ont fait pour les candidats de l’APR, de Bokk Guis Guis et de Pastef. Pour autant, elles n’ont jamais reçu de mise en demeure ! Pourquoi cette politique de deux poids deux mesures alors que le CNRA a pour mission de veiller à ce que les médias audiovisuels respectent les principes d’équité et d’équilibre. Nous constatons avec regret que l’équilibre penche d’un certain côté.

« Le service du monitoring du CNRA devrait bien publier le monitoring détaillant les éditions d’informations consacrées à la propagande évoquée ainsi que les horaires de diffusion d’une bande annonce invitant les sénégalais à parrainer le candidat de Gueum Sa Bopp.

Babacar Touré est venu, a régulé et est parti avec les honneurs. Bien avant lui, Babacar Kébé avait brillé par son tact. Malheureusement, le troisième Babacar, tel un soldat en mission commandée, est décidé à faire du groupe DMEDIA sa tête de turc. Il peut couper le signal, dépêcher des sbires sur place pour ôter le pain quotidien à des centaines de chefs de famille mais ni lui ni personne ne pourra extirper de la conscience collective des sénégalais cette combativité, ce désir désormais ancré en chaque sénégalais par la philosophie Gueum Sa Bopp de parvenir et de ne plus permettre aux politiciens de se jouer de notre devenir.

Dakar, le 16 octobre 2018

La Direction Générale

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de